Cours de Stévina

Tenue : vêtements près du corps, pédis ou pieds nus pour le jazz / Foulard pour le tribal / Talons pour le cabaret.

Jazz

 

La danse jazz pour moi : jazz

En premier lieu, je dirais une danse spectaculaire, qui se donne à voir. J'aime tout particulièrement la notion de spectacle et de rapport au public spécifique à la danse jazz. L'idée étant de le tenir en haleine, de créer la surprise en jouant sans cesse entre accélérations et ralentis. Et ce qui permet cette surprise, c'est le rythme et la façon dont le danseur va jouer avec.

J'apprécie également la virtuosité technique qui amène, à mon sens, une certaine ivresse chez le danseur et un étonnement chez les spectateurs. La vélocité et les changements dynamiques sont possibles grâce à un centre de gravité situé assez bas (plutôt dans le bassin) et des appuis très larges.

Déroulement d'un cours :

Tout d'abord, une première mise en disponibilité des élèves afin de les rassembler en début de cours. Puis le travail sur les actions fondamentales de la danse en fonction de l'objectif du cours :

  • pliés : déplacements, pas de liaisons, réception, propulsion...

  • travail de jambes : dégagés, ronds de jambes, retirés, relevés, battements, attitudes, fan kicks...

  • mobilité de la colonne vertébrale : flexion/extension, rotations, inclinaisons, translations

  • travail des appuis et transferts de poids

Mais également le travail spécifique du jazz :jazzstevina

  • pas de base (pas-de-bourrée, mambo, triplettes, jazz square...)

  • travail de la parallèle et de l'en-dedans

  • tours (compas, attitude...) et pirouettes (barrel turn, pencil turn) en dehors et en dedans

  • sauts (barrel jump, saut attitude, jump over the leg...)

  • grandes élévations de jambes (battements, développés, fan kicks...)

  • isolations puis dissociations

  • ondulations (dauphin, snake, worm, ripple)

  • décalés (tilts, hinges, lateral T...)

  • désaxés (hipfall, hiplift, drags...)

  • qualités dynamiques du mouvement (impact, impulse, continu, balancé, rebond)

  • travail rythmique (percussions corporelles, temps/contre-temps/syncopes, écoutes musicales)

Pour finir, un enchaînement sera proposé en fin de cours pour mettre en application les différentes notions du cours et appréhender la spécificité jazz.

L'acquisition des fondamentaux de la danse et de la spécificité du jazz pourra se faire tout au long du cursus des élèves et se déclinera en trois niveaux : débutant, intermédiaire et avancé. Le but étant de passer de l'apprentissage à l'acquisition et au perfectionnement de la technique en respectant le rythme de chacun et de les amener à l'autonomie.

 

Tribal Fusion

tribalLe tribal fusion a été créé dans les années soixante par Jamila Salimpour aux États-Unis. Elle est le fruit de ses recherches sur les origines de la danse orientale, et serait un mélange des danses tziganes, orientales et du flamenco entre autres. La première forme de danse tribale est l'ATS (American Tribal Style). C'est une danse de groupe assez codifiée où un leader (qui change au gré des envies du groupe) va annoncer grâce à un mouvement une combinaison mise au point au préalable et connue du groupe. De l'ATS est né le tribal fusion, qui, comme son nom l'indique, a fusionné avec des styles aussi éloignés de la danse orientale que le hip hop. On retrouve cependant dans le hip hop (ou vice versa) les mêmes isolations comme les « bodywaves » (ondulations du ventre avec les abdominaux) ou encore certains mouvements de bras. La danse tribale répond à un style musical et à un code vestimentaire très marqué, bien que les possibilités soient de plus en plus larges. Le style vestimentaire reste assez proche du costume oriental sur la base mais avec un style vieillit et très chargé. Il fait partie intégrante de la danse car fait main dans la plupart des cas. Quant à la musique, elle est plutôt ethnique pour le tribal traditionnel avec des groupes/musiciens comme Beats Antique, Pentaphobe ou Goran Bregovic. La musique est souvent illustrative car le corps marque par des isolations et dissociations les différents rythmes de la musique. C'est une technique très précise qui demande de pouvoir isoler et dissocier les muscles comme les abdominaux et les fessiers.

Déroulement d'un cours:

Le cours démarre par un échauffement du corps, puis, l'accent est mis sur les différentes caractéristiques de la technique :

  • bodywaves ;
  • isolations : tête, épaules, cage, bassin travail des hanches (8 horizontaux, verticaux) ;
  • shimmy ;
  • travail des bras.

Pour finir, un enchaînement sera proposé en fin de cours afin d'explorer les différentes facettes du tribal : lent, rapide, traditionnel, moderne...

 

Souplesse

Un cours pour travailler sa souplesse.

 

Cabaret

La danse cabaret est un héritage des établissements du même nom, comme le Moulin Rouge, les Folies Bergères ou le Lido, pour ne citer que les plus mythiques. C'est une danse très féminine, sensuelle, parfois proche du burlesque sans jamais être vulgaire.

Elle se pratique toujours en talons, et souvent avec des accessoires tels que chaises, cannes, chapeaux, ou encore plumes afin de pimenter la mise en scène.

Elle permet de travailler la confiance en soi et de découvrir ou redécouvrir sa féminité en mettant son corps en valeur, le tout dans une ambiance chaleureuse et détendue.

Comment se déroule un cours de cabaret ?

Le cours démarre par un échauffement du corps, puis, l'accent est mis sur la souplesse.

Ensuite, des exercices en traversées et diagonales afin de mieux appréhender les talons, de travailler l'allure, la démarche et la posture.

Pour finir, un enchaînement sera proposé en fin de cours afin de découvrir toutes les facettes de cette danse : charleston, jazz, burlesque, cancan...

 

> Cours de Céline

> Cours de Justine

> Cours de Carole

> Cours de Jennifer

> Cours de Jean-François

> Cours de Pauline

> Cours de Brigitte

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer